Assurance-vie : prévenir son bénéficiaire !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’assurance-vie est un des placements préférés des français. Il arrive très souvent que les bénéficiaires des contrats ne soient pas au courant qu’ils le sont. Associés aux comptes dormants, c’est 2.8 milliards d’euros qui se retrouvent sans propriétaire. C’est pourquoi il est conseillé de faire toutes les démarches nécessaires pour mettre au courant votre bénéficiaire.

- Pourquoi ne pas lui dire tout simplement ? A l’oral ou à l’écrit c’est évidement la première chose à faire. (un document signé est toujours une sécurité supplémentaire)

- Officialisez votre décision auprès de votre notaire. C’est une précaution qui est essentielle dans le cas où votre choix pourrait amener un conflit dans votre entourage. De plus, il peut arriver qu’un souscripteur d’assurance-vie veuille garder le secret et ne pas mettre au courant son bénéficiaire. Dans ce cas, le notaire se chargera de prévenir la personne concernée au moment venu. Enfin, vous ne savez pas ce qui peut arriver à votre bénéficiaire dans l’avenir, il pourrait par exemple perdre la mémoire. On n’est jamais trop prudent.

- Dans tous les cas faites bien attention d’avoir les bonnes informations sur votre bénéficiaire : nom et prénom en entier sans faute d’orthographe et adresse mise à jour.

L’état prend ce sujet très à cœur et cherche à faire évoluer la loi. Le projet de loi vient d’être adopté par le Sénat. Il contraint les assureurs à mettre à jour leur fichier chaque année et de vérifier sur le souscripteur est décédé et de rechercher les bénéficiaires. Mais ce n’est pas pour tout de suite, la loi rentrerait en vigueur en 2016. Pour en savoir plus : http://www.lessentieldelassurance.fr/assurance-vie-en-desherence-le-projet-de-loi-adopte-au-senat

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »